Limonaia San Sebastiano, Limone Sul Garda

On veut éviter non seulement le délabrement qui menace la propriété mais on souhaite également revitaliser une forme architecturale historique unique possédant un fort caractère identitaire pour la région avec l’achat d’une des plus anciennes citronneraies du lac de Garde. Une production du célèbre Limoncello sur place est également à l’étude.

Au nord-est de Limone sul Garda, sur la rive du lac, se trouve une des plus anciennes citronneraies au monde, S. Sebastiano. La construction du domaine remonte au 13ème siècle et il se distingue de par sa particularité agricole qu’on ne retrouve sous cette forme qu’autour du lac de Garde. Bien que la partie septentrionale du lac de Garde se trouve sur les contreforts alpins, on y cultive des citronniers depuis des siècles. On doit cette culture aux moines du couvent franciscain situé non loin de là, à Gargano. En effet ils y avaient rapporté ce fruit de Gêne au 13ème siècle. Ils ont trouvé près de Limone, la région la plus chaude du lac, un microclimat particulier qui rendit possible une culture rentable du fruit tout au long de l’année. Les complexes murs végétaux en pierre strictement orientés vers le sud emmagasinaient la chaleur du soleil durant la journée pour la rediffuser pendant aux heures plus fraîches de la journée.

Réfection exemplaire de la forme si caractéristique de l’exploitation

L’exploitation historique de la citronneraie au domaine avait été abandonnée à S. Sebastiano il y a des dizaines d’années déjà. Le domaine à présent acquis par THE EUROPEAN HERITAGE PROJECT était resté abandonné pendant des années et menaçait de s’écrouler. Un destin qu’il partage avec de nombreuses autres citronneraies. En effet, les nouveaux moyens de transport apparus au début du 20ème siècle ont permis l’importation de citrons moins coûteux. De même, la production d’arômes et de vinaigres de citrons étaient souvent moins chère. Cette forme d’agriculture si typique pour la région a ainsi petit à petit décliné et presque toutes les citronneraies ont fini par disparaître.

Le but du EUROPEAN HERITAGE PROJECT est de sauver tout le côté production agricole du domaine. Une citronneraie traditionnelle doit y être reconstruite en particulier car elle a marqué toute une région. On souhaite ainsi recommencer à exploiter une forme de construction unique au monde et la moderniser.

Au cours des projets individuels suivants, THE EUROPEAN HERITAGE PROJECT souhaite revitaliser les surfaces existantes et relancer l’exploitation de la citronneraie. Afin d’augmenter la surface exploitable et le rendement, l’achat de surfaces agricoles supplémentaires est également à l’étude. De plus la production du Limonencello, la boisson régionale traditionnelle, est prévue concrètement.

Avant tout, il faudra mettre en place des mesures inévitables de réfection qui stopperont le délabrement et éviteront de perdre la structure historique du bâtiment. Ensuite un bilan sur l’état général, incluant également une évaluation historique, sera établi.

La citronneraie est le quatrième projet italien et le troisième projet agricole du EUROPEAN HERITAGE PROJECT.